»Helgoland 50 Jahre Deutsch«

Edit of the 22/10/2016: The English version has been published under the French version.

Aujourd’hui j’ai reçu une lettre recommandée d’Hamburg, une ville portuaire en requalification urbaine qui n’a malheureusement plus aucune trace de ses U-Boot-Bunker. Ce choix d’envoi m’a intrigué d’autant que l’enveloppe ne semblait contenir « qu’une » carte postale. Quelle ne fut pas ma surprise d’y trouver en plus de la jolie carte d’Hamburg un timbre courant de 1940. En lien les particularités philatéliques d’après un site de vente.

L’amie qui me l’a envoyé m’a précisée qu’elle a demandée au vendeur : un timbre représentant « un U-Boot », ce qui, à ses dires, aurait surpris ce vendeur. Cependant, celui-ci devait être un vrai professionnel, car il lui a conseillé l’achat de ce timbre.

Timbre Reich Heligoland

Il faut savoir en effet que l’île d’Heligoland ou plutôt Helgoland depuis sa rétrocession à l’Allemagne par le Royaume Uni en 1890, a été l’une des premières bases pour les submersibles du Reich. Une base protégée est édifiée à cet effet dès 1939 et terminée en 1941 au moment même où débutes les constructions des U-bunkers situés en France occupée.

L’U-Boot-Bunker d’Helgoland a été conçu par le Marinebau-Direktion Hamburg et constitué en béton armé par les firmes Grün & Bilfinger und Dyckerhoff & Widmann. Il disposait de trois alvéoles, sachant que chacun peut recevoir jusqu’à trois U-Boote de types VII ou IX. Le toit disposait d’une épaisseur de trois mètres laquelle est augmentée par la suite à 5 mètres. Sur le toit il y avait une batterie anti-aérienne de type Flak de 2 et 3,7 cm ainsi qu’un radar. Nordsee III, tel fut le nom donné à cette base protégée (oubliez l’expression « base sous-marine » s’il vous plaît), n’eut qu’un rôle subsidiaire durant la guerre, étant donné qu’il fut utilisé comme une base de transit pour les U-Boote qui faisaient route vers les bases de la côte Atlantique. Nordsee III accueilli également des S-Boote et des chasseurs de mines. Dans les derniers mois de la guerre, Helgoland devint la base d’une flottille de sous-marins de poches.

Néanmoins, l’île d’Helgoland n’était pas seulement une base protégée pour les submersibles du Reich. Comme Gibraltar, l’île était une véritable fortification disposant de nombreuses batteries de tirs et de souterrains, car elle avait aux yeux des dirigeants du Reich une importante stratégique ; l’île était le verrou qui devait protéger les routes maritimes des ports d’Hamburg, Bremen, Cuxhaven et Wilhelmshaven.

La fin de la guerre est, comme ailleurs, assez tragique; en particulier pour la topographie de l’île car, dans le cadre des opérations de destructions des arsenaux du Reich, le Royaume Uni y fit exploser plus de 6700 tonnes de TNT. Cela a conduit à la destruction d’une grande partie de la zone Sud de l’île.

En conclusion, il peut être remarqué que le vendeur de timbres d’Hambourg, bien que ne proposant pas de représentation de sous-marins, a bien conseillé notre amie en lui suggérant cette héliogravure représentant les rochers d’Helgoland.

Sources pour rédiger cette note :

BLAIN Jean-Baptiste, « La délicate gestion des U-Boot-Bunker à Bordeaux et Saint-Nazaire, de la Libération aux années 2000 », pp. 121-143, Annales de Bretagne et des Pays de l’Ouest (ABPO), Tome 122, décembre 2015, numéro 4, Presse Universitaires de Rennes (PUR) ; (en particulier les pages 123 à 125).

LALANNE Bernard, MAIRE Richard, MEYER Anne-Marie et PRAT Marie-Claire, Les Risques et les catastrophes d’origines humaines, Bordeaux, collection « Les Petits vocabulaires de la Géographie », Confluences, mai 2013, p. 40 notice « explosion ».

RANDSTED Chris, « Heligoland », After The Battle (ATB), pp. 2-34, n° 154, Londres, 2011.

The stamp story or a little post on the Heligoland U-Boat pens History’s.

Today I have received a recoded delivery from Hamburg, a city that has no more trace of its U-Boat bunkers. I have been surprised to receive such a mail as the envelope seemed like any others. In fact, moreover the nice stamp from Hamburg, there was a current stamp of the 1940. Here are the stamp specifications’.

The friend who has sent me this stamp has asked the salesman one that shows a U-boat which has – according to her – astonished him. Nonetheless, like an Italian lady (she is German though) who knows what she wants, she has kept doing the research and found this one. See the picture on the French version.

It has to be known that the island of Heligoland – or I should rather say Helgoland since it was recovered by Germany in 1890 – was one of the first U-boat bases of the Reich. A protected submarine base was edified from 1939 to 1941 while at the same moment begun the U-Boot-Bunker constructions’ in the occupied France.

The U-Boat pens of Helgoland were design by the Marinebau-Direktion Hamburg and made of reinforced concrete by the firms Grün und Bilginger and Dyckerhoff und Widmann. The U-Boat bunker had three pens and was able to receive until three VII or IX types of U-Boats. “The roof was three meters thick, later increased to five meters” (C. Ransted, 2011). There was also an anti-aircraft battery and radar. Nordsee III, which was the name given to this protected base, had only a subsidiary role during the war, as it was mostly used as transit station for the U-Boats, S-Boats and minesweepers which were on their way to the other bases. During the last months of the war, Heligoland was a base for a flotilla of pocket submarines.

Nonetheless, Heligoland Island was not only a protected base for the Reich submersibles’. Like Gibraltar, the island was a real fortification which had many guns battery and tunnels. For the Reich leaders the island was a strategic place. It was the lock which was supposed to protect the Hamburg, Cuxhaven and Wilhelmshaven, maritime routes’.

The end of the war was tragic for the island, particularly regarding its topography. The British who were destroying all the arsenals of the Reich made explode more that “67000 tons of TNT” (Lalanne, Maire, Meyer and Pratt, 2013) which destroyed a large area in the south of the island.

Anyway, as a conclusion it can seen that my friend had a good idea in sending me this stamp showing an island which was a base for the submarines instead of a U-boot.

You have something to add ? Just write a comment. I will be pleased to read you back.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s