340 cartes numérisées désormais en ligne

En passant

C’est la première fois que je reblogue une note ; mais comme celle-ci revient sur la numérisation de fonds cartographiques à Bordeaux 3, elle mérite d’être partagée.

Des centaines de cartes anciennes numérisées à l’université

1886, la bibliothèque des collections patrimoniales numérisées de Bordeaux 3, s’enrichit depuis le mois d’octobre d’un premier lot de cartes numérisées. Il s’agit de cartes éditées entre les années 1850 et les années 1930, et qui concernent les anciennes colonies françaises en Afrique. Cette réalisation se situe dans le cadre de la coopération avec le centre de documentation Regards et Huma-Num, le TGIR des humanités numériques.

Les échelles de représentation sont variées, tout comme les thématiques (topographie, géologie, économie, ethnographie, plans de villes, etc.). Un intérêt de ce corpus documentaire est de comporter de nombreuses cartes consacrées aux itinéraires de « découvertes ». On peut ainsi consulter en détail la carte qui retrace le parcours de Savorgnan de Brazza dans son exploration de l’Afrique Équatoriale entre 1876 et 1878.

C’est un fonds d’intérêt historique qui est présenté ici, témoignage d’une période cruciale dans les relations entre la France et l’Afrique, et révélateur d’un état des connaissances cartographiques à une époque donnée.

Pour une présentation détaillée de ces 340 cartes, rendez-vous sur le billet publié sur le blog des bibliothèques universitaires de Bordeaux 3.

Le chai des bibs

1886, la bibliothèque des collections patrimoniales numérisées de Bordeaux 3, s’enrichit depuis le mois d’octobre d’un premier lot de cartes numérisées. Il s’agit de cartes éditées entre les années 1850 et les années 1930, et qui concernent les anciennes colonies françaises en Afrique (Afrique du Nord, AOF et AEF). Cette réalisation se situe dans le cadre de la coopération avec le centre de documentation Regards et Huma-Num, le TGIR des humanités numériques.

Les échelles de représentation sont variées, tout comme les thématiques (topographie, géologie, économie, ethnographie, plans de villes, etc.). Un intérêt de ce corpus documentaire est de comporter de nombreuses cartes consacrées aux itinéraires de « découvertes ». Ces cartes, éditées directement après le retour des expéditions, retracent les parcours des explorateurs au cœur de ce continent quasiment inconnu des européens avant 1870, et presque entièrement cartographié 50 ans plus tard.

On peut ainsi consulter en détail la carte…

Voir l’article original 436 mots de plus

Publicités

Site de cartes

Galerie

Liens externes (dropbox, ubuntu one, etc.) supprimés le 27.11.2016. J’ai découvert récemment ce site qui propose un classement de cartes. Comme vous le savez peut-être, de nombreux submersibles ont été coulé dans le Golfe de Gascogne, tels les sous-marins basés … Lire la suite